Translate

lundi 24 septembre 2012

Apprendre à se connaître

Ce n'est pas évident d'apprendre à se connaître quand on ne parle pas la même langue. Heureusement, Valentina est là avec nous pour faire le pont linguistique. Les enfants l'aiment aussi beaucoup.

Hier, dimanche, nous voulions parler avec les enfants de leurs prénoms «québécois». Avec l'aide de Valentina, nous leur avons expliqué que, parce que nous les aimions, nos ferions comme pour chacun de nos enfants, nous leur avions choisi un prénom. Un prénom spécial pour chacun d'eux. Nous voulons aussi garder leur prénom ukrainien comme 2ième nom. C'est important pour nous parce que ça fait aussi partie de qui ils sont. Les enfants étaient tous bien contents et se pratiquent à dire leurs nouveaux prénoms. Ils en étaient même fiers : je les ai entendus (sans comprendre tout, bien sûr) parler avec l'éducatrice du groupe des filles à Aleuna et ils expliquaient, le sourire aux lèvres, que papa et maman avaient donné un nom du Canada. Et là, ils lui disaient quel était leur nouveau nom à chacun. Il fallait le faire avant de présenter la demande à la cour puisque cette demande doit contenir les noms complets des enfants pour inscrire sur les nouveaux certificats de naissance.

Alors, pour les curieux, voilà :

Vadim = David = aimé, chéri
Aleuna = Luana = heureuse, exaltée
Igor = Jimmy = protéger
Vladimir = Jonathan = Dieu a donné

Pour les plus vieux, nous avons essayé de trouver un prénom qui ressemblait un peu à leur prénoms ukrainiens actuels. Et pour le p'tit dernier, eh bien il l'a d'écrit dans la face !!!! son caractère, son énergie, son visage ... c'est Jonathan, comme Papy, tout simplement !

Nous avons eu aussi du bon temps à jouer avec les enfants. Les jeux étaient très physiques : papa le cheval, «lutte» avec papa, tout le monde grimpe sur papa en même temps, ballon, la bascule ... Même David (l'aîné) s'est laissé aller et a eu son tour de papa et a commencé à se chamailler avec papa. Les deux premiers jours, il était très «sage et raisonnable», en bon grand frère. Mais là, on a encouragé et insisté aussi pour que lui aussi ait son tour sur les épaules à papa. Et finalement, il a bien aimé ça et est venu avec les autres se chamailler pour grimper tous en même temps sur le dos de papa.

David m'a donné cette fleur ! oups, il ne fallait pas la casser !!! mais bon, il est trop tard, alors je profite de ma rose !!!




1 commentaire:

  1. Très beaux prénoms qui leurs vont à merveille j'en suis certaine!

    RépondreEffacer